Humankind Wellbeing
Formatrice à Chambéry
Humankind Wellbeing

Intolérance à l'histamine (partie I)

23 Oct 2022 Andréa Fernández Indulsky histamine

L'histamine [2-(4-imidazolyl)-éthylamine] fait partie d'un groupe d'amines biogènes avec la putrescine, la cadavérine et la tyramine, entre autres, produites par fermentation bactérienne [ 7 ]. La décarboxylation (processus qui nécessite la présence de vitamine B6) de l'acide aminé histidine donne de l'histamine. 

 

Deux principales voies métaboliques de l'histamine sont connues chez l'homme, impliquant les enzymes diamine oxydase (DAO) et histamine-N-méthyltransférase (HNMT). La deuxième voie, implique des processus de méthylation qui pourraient subir des polymorphismes dans au moins 30% de la population caucasienne. Les vitamines B2, B6, B9, B12, le zinc, l'acide aminé L-méthionine/ SAme, la bétaïne, la choline sont tous des co-facteurs impliqués dans les processus de méthylation qui pourraient être impliqués dans les dérèglements de la deuxième voie métabolique de l'histamine.

 

L'intolérance à l'histamine (HIT) est supposée être due à une déficience de l'enzyme diamine oxydase (DAO) gastro-intestinale (GI) et, par conséquent, le composant alimentaire histamine n'est pas dégradé et/ou absorbé correctement dans le tractus gastro-intestinal. L'implication de la muqueuse gastro-intestinale dans divers troubles et maladies, dont plusieurs d'origine inconnue, et les effets de certains médicaments semblent réduire l'activité DAO gastro-intestinale. 

La HIT provoque des troubles digestifs et extra-intestinaux variables, fonctionnels, non spécifiques, non allergiques. Habituellement, l'évaluation de la HIT n'est pas incluse dans les diagnostics différentiels des patients présentant des troubles gastro-intestinaux fonctionnels inexpliqués ou dans les troubles et maladies psychiatriques.

 

Les symptômes gastro-intestinaux (GI) fonctionnels chroniques et inexpliqués touchent plus de 20 % de la population. Dans l'intolérance à l'histamine (HIT), l'altération de la dégradation gastro-intestinale de l'histamine provoque des troubles gastro-intestinaux fonctionnels, non spécifiques, non allergiques et des troubles extra-intestinaux [ 1 ]. Une quantité déséquilibrée et élevée d'histamine dans la HIT semble être la principale conséquence de l'ingestion d'aliments contenant de l'histamine [ 2 ]. Principalement, dans la HIT , l'enzyme intestinale diamine oxydase (DAO) a une capacité réduite à métaboliser et à dégrader l'histamine. Les preuves scientifiques et les études à l'appui de cette idée se multiplient [ 3]. Cependant, en association avec divers troubles et maladies différents, dont plusieurs avec des mécanismes physiopathologiques sous-jacents inconnus, la majorité rapporte des symptômes gastro-intestinaux fonctionnels inexpliqués supplémentaires. 

Néanmoins, des évaluations standardisées fiables et/ou des tests de laboratoire pour un diagnostic définitif de HIT  sont toujours nécessaires. La HIT  nécessite une anamnèse détaillée et un examen diagnostique avec les tests disponibles [ 4 ]. Compte tenu de la présence éventuelle de maladies ou de troubles gastro-intestinaux supplémentaires, l'évaluation de tous les facteurs étiologiques et symptomatiques est essentielle [ 5]. Par la suite, un traitement de nettoyage intestinale personnalisé avec l'intervention micronutritionnelle ciblée pour chaque patient atteint de HIT , utilisant un régime pauvre en histamine [ 6 ] et/ou une supplémentation orale en DAO, peut aider à apporter un soulagement permanent pour ce qui concerne la prise en charge des bactéries de putréfaction et juste temporaire pour ce qui concerne les autres prises en charge [ 6 ].

 

 

Les symptômes de la sphère gastro-intestinale et ailleurs  sont listés ci-dessous:

  • Douleur abdominale
  • Coliques intestinales
  • Ballonnement
  • Diarrhée
  • Constipation
  • Nausée
  • Eructation
  • Vomissement
  • Plénitude postprandiale 
  • Prurit
  • Peau rougie
  • Eczéma
  • Paupières gonflées et rougies
  • Maux de tête 
  • Hypotonie
  • Crampes menstruelles
  • Palpitations
  • Effondrement
  • Rhinorrhée
  • Congestion nasale
  • Eternuements
  • Asthme
  • Maladies psycho-neurologiques: Parkinson, Alzheimer, dépression, autisme
  • Syndrome de Tourette
  • Narcolepsie
  • Problèmes de sommeil nocturne et d'éveil journalière
  • la gastro-entérite à éosinophiles (EGE)
  • Le syndrome d'activation des mastocytes (SAM)
  • Sensibilité au gluten non coeliaque (SGNC)

  • Insomnies chroniques
  • Syndrome intestin irritable (SII)

  • Maladie coeliaque
  • l'hypermobilité
  • Syndrome d'Ehlers-Danlos
  • Syndrome de tachycardie posturale 
  • ...

 

On verra dans la deuxième partie de cet article comment faire face à cette problématique.


Articles similaires

Derniers articles

MYCOSE AU PIEDS ET LA "MAUVAISE HERBE"

Que manger quand je prends ma santé en main avec une alimentation cétogène / kéto?

La vitamine D3- partie ii

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.